colloque international 2019

Genre et sexualités.

           



                                                             
COLLOQUE INTERNATIONAL

Genre et sexualités : diversités des contextes, pluralité L’Observatoire International du couple, de la conjugalité et de l’Extraconjugalité (OICCE) (oicce.net), affilié à l’Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry au Gabon, et le Centre de Recherches Sciences Sociales Sports et Corps (CRESCO) (cresco.univ-tlse3.fr/),affilié à l’Université Paul Sabatier-Toulouse 3 en France, coorganisent un colloque international sur <>Le présent appel à communication fait suite à une première diffusion du 28 août au 1er Octobre 2018. Nous proposons une deuxième phase d’envoie de propositions du 1 er Novembre 2018 au 15 février 2019.
Voir l'ancien appel à communication ci-dessous

APPEL A COMMUNICATIONS L’Observatoire International du Couple, de la Conjugalité et de l’Extraconjugalité (OICCE) (oicce.net), affilié à l’Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry au Gabon, et le Centre de Recherches Sciences Sociales Sports et Corps (CRESCO) (cresco.univ-tlse3.fr/), affilié à l’Université Paul Sabatier-Toulouse 3 en France, coorganisent un colloque international sur « le genre et les sexualités ». A. Objectif Ce colloque s’intéresse à l’organisation du genre (comme système de production et de hiérarchisation des sexes) et de la sexualité dans différents contextes socioculturels. Il s’agit de traiter les enjeux, les problèmes, les tensions et contradictions qui se déploient simultanément sur « le genre et les sexualités » au sein de différentes sociétés. L’objectif est d’une part de comprendre les représentations, les organisations et les logiques d’action qui rendent possible la persistance des asymétries et des inégalités de genre en matière de sexualité. D’autre part, de saisir les logiques d’action, les représentations et les controverses relatives aux valeurs et enjeux égalitaristes constitutifs d’un espace de la cause des femmes en lien avec la sexualité. Ce colloque favorise les approches anthropologiques, démographiques et sociologiques. Seules les communications ayant une dimension empirique seront retenues. Aucune région du monde n’est exclue et les communications peuvent proposer la comparaison entre différentes aires géographiques ou bien mettre l’accent sur l’une d’entre elles. Il s’agira, à partir de travaux ancrés dans les différents contextes socio-historiques, d’ouvrir des pistes de recherche, réflexion, discussion permettant de mettre en place un programme de comparaisons internationales. Ce colloque constitue ainsi la première pierre d’un programme de recherche international. La publication d’un ouvrage collectif ou d’un numéro spécial de revue scientifique est prévue à partir des meilleures communications. Les articles (entre 30 000 et 70 000 signes selon le support) seront attendus au plus tard pour décembre 2019. Aussi, il est attendu que les communicantes participent aux deux journées du colloque. B. Axes thématiques Les communications s’inscriront dans l’une ou plusieurs des cinq grandes thématiques proposées : 1. Masculinité et féminité : Différences, égalité et hiérarchies dans les représentations culturelles et religieuses et dans les pratiques de socialisation. 2. Corps et sexualité : Transformations et tensions des normes et légitimités juridiques, sociales, culturelles et religieuses dans l’espace privé et dans l’espace public. 3. Espace public, espace privé : Harcèlement, violence, police de genre et formes de résistance. 4. Éducation, formation : Institutions éducatives et socio-éducatives ; inégalités socio-sexuées ; scolarisations ; professionnalisations. 5. Santé : Institutions et actrices, acteurs de la santé ; politiques de santé ; inégalités socio-sexuées de santé ; VIH/Sida et autres IST ; handicaps ; maladies. C. Modalités de soumission des propositions de communication au colloque Les propositions de communication demandées doivent être envoyées avant le 1er octobre 2018. La langue du colloque est le français. Les propositions comprendront sur deux pages distinctes : En page 1 :  Nom de•s auteur•e•s  Statut(s)  Discipline(s)  Un curriculum vitae abrégé.  Établissement(s) ou laboratoire(s) de rattachement  Adresse(s) électronique(s)  Titre de la communication - Proposition de numéro(s) d’axe(s) En page 2 :  Titre de la communication - Proposition de numéro(s) d’axe(s)  5 mots clefs  Résumé (entre 3 000 et 5 000 signes espaces compris) qui précise l’objet de la communication, les questions centrales, le cadrage théorique, les outils méthodologiques, les données empiriques mobilisées  Principales références bibliographiques L’adresse pour la soumission des propositions est la suivante : genreetsexualites2019@gmail.com Comité scientifique ALBENGA Viviane, Maîtresse de conférences, sociologie, IUT Bordeaux Montaigne, laboratoire MICA BADINI KINDA Fatoumata, Professeure, sociologie, responsable du laboratoire "Genre et Développement" de l’Université Ouaga1 Pr. Joseph Ki_Zerbo COMBESSIE Philippe, Professeur des universités, sociologie, Université Paris X Nanterre, laboratoire Sophiapol CORDURIÈS Jérôme, Maître de conférences, anthropologie, Université Jean-Jaurès Toulouse 2, laboratoire LISST DÉTREZ Christine, Professeure des universités, sociologie, École Normale Supérieure de LYON, laboratoire Centre Max Weber DOGA Marie, Maîtresse de conférences, sociologie, Université Paul Sabatier Toulouse 3, laboratoire CreSco FRAYSSE Mélie, Docteure en Staps spécialité sociologie, Université Paul Sabatier Toulouse 3, laboratoire CreSco GALY Marie, Professeure agrégée, doctorante STAPS, spécialité sociologie, Université Paul Sabatier Toulouse 3, laboratoire CreSco KUYU Camille, Professeur des universités, droit, Collège d’Etudes Interdisciplinaires, Université Paris Sud 11 GARCIA Marie-Carmen, Professeure des universités, sociologie, Université Paul Sabatier Toulouse 3, laboratoire CreSco GIARD Agnès, Docteure en anthropologie, Université Paris X Nanterre, laboratoire Sophiapol Page 5 sur 8 MAYER Raymond, Professeur des universités, anthropologie, Président de l’Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry, Libreville MENNESSON Christine, Professeure des universités, sociologie, Université Toulouse 3, laboratoire CreSco NDONG BEKALE Jules Simon, Docteur en Staps, Université de Grenoble Alpes (UFRAPS), laboratoire SENS NKOMA NTCHEMANDJI Philippe, Docteur en anthropologie, doctorant en démographie, Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry, PIRAL, laboratoire OICCE TRACHMAN Mathieu, Chargé de recherches, Institut National d’Études Démographiques Comités organisateurs  Coordination générale Pr Raymond MAYER, Président Univ. FGSE-PIRAL, Gabon. Contact : (+ 241) 06 62 45 02. E-mail : rd_mayer@yahoo.fr Dr. Philippe NKOMA NTCHEMANDJI, Univ. FGSE-PIRAL/OICCE, Gabon. Contacts : (+ 241) 02 78 01 60/ 04 23 98 62. E-mail : nkoma_ntchemandji@yahoo.fr Pr Marie-Carmen GARCIA, Univ. Toulouse 3-Cresco, France. Contact : (+33) 6 08 12 18 95. E-mail : marie-carmen.garcia@univ-tlse3.fr  Comités d’organisations Gabon ASSAM ANGO Celse AMVAME ESTINE Michel Ronny BADJINA EGOMBENGANI Linda Joëlle BIVEGHE Thomas D’Aquin BOUYA PRISCA Aéloria DETTA Gilbert N’NO EKOME Lionel ENGANDJA-NGOULOU Kanel HASSAN MOHAMEDOU Page 6 sur 8 IKOGOU-RENAMY Lionel Cédrick MAYER Raymond NGUEMA-OBAME Roger NDONG BEKALE Jules Simon NKOMA NTCHEMANDJI Philippe SOUMBO Sebastiao ZUE ZUE Cyrille France DOGA Marie FRAYSSE Mélie GALY Marie GARCIA Marie-Carmen  Secrétariats du colloque Gabon NGOMAYILLA YI NGOMA Christian Observatoire International du Couple, de la Conjugalité et l’Extraconjugalité (OICCE) Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry (UFGSE)- S/C du PIRAL Rue Paul ENENGBE OBAME - B.P. : 4082 Libreville-Gabon. Tél : (+241) 04 56 80 80 E-mail : christianngomayilla@gmail.com France FOURMENT Michèle Centre de Recherches Sciences Sociales, Sports et Corps (CreSco) Université Toulouse III - F2SMH/Staps 118 route de Narbonne - 31062 Toulouse cedex 9 Tél : + 33 (0)5 61 55 75 03 Fax : 05 61 55 82 80 E-mail : michele.fourment@univ-tlse3.fr Participation au colloque Les communiquant•e•s doivent s’acquitter des frais d’inscription au colloque. Ils se résument en trois formules : Page 7 sur 8 Formule A : 160 000 FCFA, soit 243.92 euros par participants•tes, pour trois jours (les deux jours du colloque et la journée touristique). Ce forfait comprend : - Le cocktail, les pauses café, les déjeuners et le dîner de clôture ; - Les transports relatifs au colloque (aéroport-hôtel et lieu du colloque) ; - Les documents de travail ; - La journée touristique (cf. la page web du colloque). Formule B : 130 000 FCFA, soit 198.18 euros par participants•t•e•s, pour un jour (le premier ou le dernier jour du colloque + la journée touristique). Ce forfait comprend : - Le cocktail, les pauses café, les déjeuners et le dîner de clôture ; - Les transports relatifs au colloque (aéroport-hôtel et lieu du colloque) ; - Les documents de travail ; - La journée touristique. Formule C : 100 000 FCFA, soit 152.45 euros par participants•t•e•s, pour un jour (le premier ou le dernier jour du colloque sans la journée touristique). Ce forfait comprend : - Le cocktail, les pauses café, les déjeuners et le dîner de clôture ; - Les transports relatifs au colloque (aéroport-hôtel et lieu du colloque) ; - Les documents de travail. N.B : Pour les formules A et B, ne pas participer à la journée touristique ne donne pas droit à un remboursement sur le prix du forfait. Les doctorants•e•s et les auditeurs•e•s bénéficieront des tarifs préférentiels quelle que soit la formule retenue. Le forfait s’élève à 50 000 FCFA, soit 76.22 euros, pour les doctorants•es africains•es et à 80 000 FCFA, soit 121.96 euros, pour les doctorants•es d’autres régions (Europe, Amériques, Asie). Le forfait des auditeurs•trices s’élève à 25 000 FCFA, soit 38.11 euros. Les frais de participation devront être envoyés au comité d’organisation du Colloque entre les 28 février et 28 mars 2019. Trois modalités d’envoi sont possibles : - Transfert d’argent (via Western Union ou Moneygram) ; - Virement ou transfert bancaire ; - Virement Paypal.




.

TELECHARGER LE PROGRAMME

Le programme vous orientera mieux encore .

VOIR CODE RESSOURCE LOGICIEL A TELECHARGER
Le travailleur est un logiciel conçu par le Groupe Code Ressource Informatique
C'est quoi le travailleur ?
à l'occasion du colloque 2019 ,la société code ressource informatique dirigée par l'ingénieur en conception des logiciels et web Master Mr Nkoulou kévin Yorick : plus de 10 ans d'Expérience. Aussi ancien Etudiant de l'Institut Superieur de Technologie du Gabon , et analyste des données informatiques à la Radio Télévision Nazareth(RTN).Mr Nkoulou a ainsi proposé de faire tester ce prodruit programmé et conçu à l'aide des environnements de dévéloppement intégrés de microsoft.Le Travailleur est un logiciel de tâches, une sorte d'éditeur de texte et un assemblage d'outils compacts entre eux pour gérer votre travaille au bureau,à la maison et où que vous soyez avec votre ordinateur.Le travailleur vous permet aussi de tester la qualité de votre réseau internet pendant votre travaille.
Vous trouverez donc ici la version démo ou limitée dans ses fonctionnalités. Commandez les prodruits semblables maintenant au +241 02 61 23 85/06 53 03 87/07 49 17 69

Clé de produit du logiciel "le Travailleur" en vert:trav_2018_incorporé_coderessourcei

REJOINDRE LE COLLOQUE SUR

CONTACTER LE LABORATOIRE OICCE 
Phone: +(241) 04 23 98 62

CONTACTS
Phone: +(241) 04 23 98 62
Fax: +(241) 02 78 01 60

E-mail


  • philiae2@gmail.com
  • nkoma_ntchemandji@yahoo.fr

Faites vos suggestions au personnel exécutif du colloque

Regarder le colloque genre et sexualités du 17 au 18 juillet 2019 au Gabon

Vous regardez aussi les vidéos  sur la plateforme du colloque.


PARTENAIRES
OFFICIELS

Approches Pluridisciplinaires du Genre (Univesité Toulouse Jean Jaurès)

 

 

Association Gabonaise des statistiques

 

Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry 


Fonds des Nations unies pour la Population

 

Cabinet de Consulting d'Expertise Démographique,Statistique et d'Appui aux Organisations

 

 

 

Où nous trouver ? 
Visitez plus bàs les lieux de la conférence

Colloque international 2019 et l'OICCE par le  Docteur en statistique et en Anthropologie Mr Nkoma Tchémandji phillip.